10 romans à glisser sous le sapin

comments 16
Lectures
livres

Salutations! 

J’ai concocté une petite sélection de belles lectures (à mon humble avis), à glisser sous le sapin ou à s’offrir pour les longues soirées d’hiver.

***Hop, je profite de cet article littéraire pour rappeler qu’il est important de soutenir les librairies. Alors si vous en avez l’occasion, plutôt que de commander en ligne chez le géant sans âme dont je ne citerai pas le nom (ça commence par A et il est aussi question de zone…), passez plutôt faire vos achats dans une chouette librairie. Parce que bon, LES LIBRAIRIES C’EST LA VIE hein, quand même!***

lectures

Dans le silence du vent (Louise Erdrich): une fois de plus, l’auteure nous envoûte avec son écriture et ses thématiques puissantes. Elle raconte avec une infinie justesse le regard et le vécu d’un enfant, Joe, suite à l’agression sauvage de sa mère dans une réserve indienne du Dakota. Un grand roman, à ne pas rater.

La saison de l’ombre (Léonora Miano): dans un petit village d’Afrique, suite à un grand incendie, plusieurs hommes ont disparu. Où sont-ils passés? Le village n’y comprend rien et souffre au plus profond de ses âmes. Ce texte vibrant évoque l’effondrement d’une communauté face à l’incompréhensible, l’innommable : le début de la traite des esclaves. D’une beauté et d’une force inouïes.

livres

Pietra Viva (Leonor De Récondo): en 1505, Michelangelo s’installe quelques mois à Carrare pour sélectionner les plus beaux marbres pour  le futur tombeau du pape. Dans le petit village italien, il s’interroge sur la vie, la mort, et son amour pour un jeune homme disparu. Un petit texte tout en délicatesse, très bel hommage à l’amour, l’art et la création.

Sauf les fleurs (Nicolas Clément): résumer l’histoire serait si réducteur, je m’y refuse! Il faut partir à la rencontre de ce petit livre, il faut s’y engouffrer et défaillir devant tant de beauté et de poésie. Il le faut.

livres

Esprit d’hiver (Laura Kasischke): un huis-clos parfaitement angoissant entre une mère et sa fille, isolées par la neige le jour de Noël. Un thriller psychologique dévorant, difficile à lâcher.

Mauvaise étoile (R.J. Ellory): du même auteur, j’ai adoré « Seul le silence » (que je recommande vivement). Le génie du polar revient avec un roman noir absolument brillant, un thriller road-movie à la construction parfaite, dans le Texas des années 60. Un tout bon policier qui a du corps et pas un de ces énièmes thrillers édulcorés qui racontent toujours la même chose.

livresBernadette a disparu (Maria Semple): je vous en ai déjà parlé ici, et je le répète, ce livre est super chouette, un vrai régal!

Le journal d’Edward, hamster nihiliste (Miriam et Ezra Elia): c’est donc le journal… d’un hamster (mais un peu philosophe, le hamster). Oui car « Edward n’est pas seulement un hamster, c’est un état d’esprit« . Un tout petit livre illustré, délicieusement désopilant et décalé.

lecturesAu revoir là-haut (Pierre Lemaitre) et La lettre à Helga (Bergsveinn Birgisson) : Ah ben oui, vous pensiez pas que j’allais passer à côté de mes deux chouchous! J’en ai déjà beaucoup parlé ici, mais je le dis encore une fois pour être sûre: A NE MANQUER SOUS AUCUN PRETEXTE. Voilà voilà.

J’espère que ces suggestions vous plairont et surtout, n’hésitez pas à partager vos coups de coeur en commentaire, ça m’intéresse! 

Des bécots à l’encre indélébile*

Célestine

16 Comments

  1. J’aime beaucoup beaucoup ta sélection !
    Merci pour ces bon tuyaux🙂
    Et oui oui oui les libraires c’est la vie!

    Belle année à toi

    Marie

  2. C’est drôle, le hamster, je l’ai feuilleté rapidement hier (au comptoir de mon libraire préféré justement! ^^) et je me suis dit que ce truc était parfait pour faire un cadeau existentialo-marrant! Sympa la liste sinon!🙂

  3. Très bonne selection, un peu centrée sur la rentrée littéraire. J’en ai lu plusieurs. Je vais noter Bernadette a disparu et Sauf les fleurs dont j’ai entendu beaucoup de bien et le hamster. Il faudra aussi que je lise le dernier je te souhaite de beaux cadeaux de Noël

  4. La clope au bec, le regard aguicheur (ou vide, ça dépend comment on voit la chose), difficile de résister à cet hamster.

  5. Edward le hamster me fait de l’oeil je crois.
    J’ai egalement ADORE la lettre à Helga, et je comptais bien partagé ce coup de coeur avec ma famille sous le sapin.

    • Edward, franchement, j’ai ri. Bon, on le lit en 15 minutes mais c’est le genre de petit livre objet qu’on peut garder, relire. Et puis le parallèle avec l’existence humaine le rend (presque) profond😉

Tes causettes m'intéressent aussi!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s