Le sac des filles: réflexion sur sa raison d’être

comments 27
Humeurs
danslesac

C’est étrange cette relation d’amour/haine que j’entretiens avec mon sac. Au jour le jour, il m’est totalement indispensable et je ne pige absolument pas comment fait l’espèce mâle pour vivre sans lui. Entasser toute sa maison dans deux misérables poches, c’est quelque peu contraignant et ça donne toujours des formes très curieuses aux pantalons des messieurs…

Mais d’un autre côté, il me pèse, il entrave mes mouvements. Exceptionnellement, je décide de vivre dangereusement et je sors sans sac (mais j’ai filé toutes mes affaires à mon mec et mon mec m’accompagne, au cas où j’aurais besoin d’un truc, faut pas déconner quand même) et je me sens… toute nue. Mais toute libre et légère aussi.

Quand j’ai pas de sac, j’ai toujours envie de marcher les bras en l’air. Parce que je peux. 

Bref, assez causé.

Aujourd’hui, je déballe mon sac!

Dedans, il y a:

  • un élastique rose fluo, la base, la vie
  • un joli carnet de notes
  • mon agenda Frankie
  • mes lunettes
  • un bic quatre couleurs dans sa version cool
  • un baume à lèvres bio (ici)
  • un chubby stick ou autre rose à lèvres
  • une crème pour les mains, surtout en ce moment
  • mon iPhone et sa choupicoque raton laveur à rayures
  • mon portefeuille à fleurs, qui a bien vécu
  • ma trousse à médicaments (toute la panoplie de la migraineuse)
  • une petite boîte en métal Bisounours qui contient mes sucrettes
  • ma lecture du moment (ici, un petit guide de japonais)

Y a mes clés aussi, mais ça n’avait pas grand intérêt, surtout que mon porte-clés biche en peluche arrive sérieusement en fin de vie et pourrait heurter la sensibilité des plus jeunes.

sac1

sac2

Ce petit inventaire ne fait que démontrer ceci : ça ne rentrerait jamais dans mes poches. Et d’ailleurs, j’ai pas de poches, je mets des robes.

Peut-être qu’un jour, la banane reviendra à la mode? On en reparlera à ce moment-là. Ou pas.

Mon sac bleu est un « Petite mendigote« , modèle Solen.

Et toi, ton sac? Il va bien?

27 Comments

  1. awaiya says

    Je partage ta vision amour/haine avec les sacs sauf que les miens bien que je les aimes beaucoup, sont maltraités, les pauvres.
    Pour ma part, je rajouterais des emballages de bonbons, du sopalin en guise de mouchoir (oui je suis toujours en panne de mouchoir), j’ai toujours une feuille de cours qui traine, 36 baumes à lèvres, idem pour les crèmes pour les mains…bref une vrai poubelle ambulante.

  2. Je déteste mon sac. Même si je le trouve magnifique. Il est insupportable au quotidien.
    Je pense que les hommes ont la grande chance de cumuler deux avantages : ils ont plein de poches, et pas de crème pour les mains à se balader….

  3. Pareil ! Je me suis racheté un sac en bandoulière récemment pour le côté « liberté de mouvements »🙂 Il est bien beau ton sac au passage. Bécot !

    • Bah oui, quand on est en vadrouille, c’est quand même le plus pratique. J’en ai un en tissu tapisserie, bien souple, bien grand et que je peux mettre en bandoulière. Quand je suis en voyage et que je marche beaucoup, il ne me quitte pas.
      Bécots!🙂

  4. Je ne sors plus sans sac depuis mes 12-13 ans. J’ai toujours mille trucs sur moi, je suis la réserve à mouchoirs par exemple, ou j’ai toujours une bouteille d’eau. Bref, sortir sans sac, ça me dérange psychologiquement x)

    Ton petit guide de japonais, c’est pour apprendre la langue ou c’est plutôt touristique?

  5. chloé says

    je me sens nue sans sac aussi! mais pareil, il est indispensable, j’ai trop de choses à y mettre (parapluie, mouchoirs, crème pour les mains…)
    par contre pour avoir les mains libres c’est simple, je privilégie les sacs en bandoulière! (pratique aussi pour celles qui se déplacent à vélo)

  6. Tes carnets et ton portefeuille sont adorables🙂 Moi aussi j’ai ma maison dans mon sac, mais je ne sers vraiment que de mon titre de transport et mon portefeuille… qui sont hyper basiques… work in progress !

  7. Moi quand je sors sans mon sac j’ai mon portefeuille, mon iphone et mes clés en main, imagine avec ça dans le delhaize pour faire les courses!
    Bref, en général je maudis le poids de mon sac mais finis toujours par conclure que sans, c’est pire!😉

  8. Mon sac (ou plutot mes nombreux sacs ;-)) vont trés bien merci. Mais c’est vrai que parfois ca fait du bien de ne pas trop s’encombrer. Dans ce cas soit je n’en prend pas du tout (ce qui n’arrive que sur les cours trajets), ou je prend un tout petit sac😀 tatataa c’est la technique super secrète mais voilà, je te l’ai dit maintenant. Bises!

  9. C’est exactement ce que je pourrais dire de mon propre sac : indispensable et incroyablement énervant car il entrave mes mouvements, le pire des scénarios étant dans le métro !

  10. J’en ai plusieurs, mais il ont tous des points communs : ils sont pratiques (donc grands), faciles à porter et … jolis😉 Mais il m’arrive aussi de porter de petits sacs et en bandoulière quand j’ai envie d’avoir les mains libres.

Tes causettes m'intéressent aussi!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s