Kyoto: le fabuleux temple des mousses

comments 16
Voyages
kokedera

Le Kokedera (temple des mousses) est un endroit que je voulais absolument visiter pendant notre escapade à Kyoto. Et j’avais bien raison car c’est l’un des lieux les plus magiques et les plus doux qu’il m’ait été donné de voir.

Les jardins du temple abritent une énorme variété de mousses, environ 120 espèces différentes sont réunies dans ce petit écrin précieux. Précieux car unique et fabuleux, mais fragile aussi.

Jusqu’à la fin des années 70, les visites du Kokedera étaient libres. Mais depuis, pour préserver les mousses et réduire le nombre de visiteurs, un système de réservation plutôt contraignant a été mis en place. Il faut adresser une demande manuscrite au temple, par la poste. Et une réponse vous est ensuite envoyée, vous précisant l’heure et le jour de votre visite. Mais pour ce faire, et bien, il faut une adresse au Japon! L’excursion s’avère donc plutôt difficile pour les voyageurs de passage (ce qui la rend encore plus spéciale quand on a l’occasion de la faire!).

 ◊ ATTENTION: Si vous souffrez d’une intolérance à la couleur verte, il est encore temps de quitter cette page.

kokedera

On arrive au temple un après-midi de juin. Il fait très chaud. Avant de découvrir les jardins, les moines demandent aux visiteurs du jour de s’asseoir devant une petite tablette. Chacun reçoit une plume et de l’encre et est invité à recopier un long sûtra, un texte bouddhiste sacré. L’exercice est assez long, tout le monde se concentre.

On recopie notre sûtra avec application, sans en comprendre un mot évidemment. Les moines nous précisent gentiment que nous pouvons écrire un voeu à la fin de la prière et qu’après notre départ, ils continueront à prier pour sa réalisation. (les photos étaient interdites pendant la cérémonie)

Petit à petit, chacun termine son exercice de calligraphie et la pièce se vide, les gens s’en vont découvrir les fameux jardins. Nous sommes parmi les derniers à quitter le temple, ce qui est absolument parfait puisque tous les visiteurs ont terminé leur promenade, nous laissant seuls avec les mousses.

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

kokedera

On ressort de Kokedera calmes et détendus, le sourire aux lèvres. Sur le chemin du retour, on croise encore de jolis jardins fleuris et on décide de s’arrêter dans un petit restaurant pour déguster un soba froid et une glace au thé matcha, parce que bon, on n’avait pas encore mangé assez de vert ce jour-là…

kokedera

kokedera

soba

matcha

J’espère que cette overdose de chlorophylle vous a plu!

Des bécots menthe à l’eau ♥

16 Comments

  1. Ca fait du bien, rien qu’à lire ton récit et à voir tes photos, je me sens détendue, envahie par la quiétude du lieu =) Merci, ça donne envie!

  2. C’est vraiment magnifique! merci de nous faire partager ça! Est-ce que tu connais le palais Katsura? je l’ai montré à mes élèves à propos de l’architecte Frank Lloyd Wright!

Tes causettes m'intéressent aussi!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s